L’ACMA

 

L’ Association des Concerts de Musique Ancienne (ACMA) est née il y a quarante ans, peu de temps après la création du Centre de Musique Ancienne de Genève. Le renouveau de l’intérêt pour les instruments du Moyen-Age, de la Renaissance et du Baroque, alors en plein essor, a contribué à mettre en lumière des répertoires méconnus, à enrichir le parc des instruments de musique actuels et à développer de nouvelles sonorités grâce à la lutherie inspirée des sources historiques.

Créé en 2002, pour mettre en exergue les instruments à cordes pincées anciens, le festival Luths et Théorbes, unique en son genre, a fêté son dixième anniversaire en 2020 malgré les conditions sanitaires. Les concerts organisés depuis lors ont permis de faire entendre à Genève des luthistes venus des quatre coins de la planète, mais également ceux qui y travaillent, y enseignent ou y étudient. Dans le sillon des départements de musique ancienne européens, et tout particulièrement de celui de Genève – dont l’ACMA est historiquement une émanation – le festival sert également de tremplin aux jeunes artistes qui s’y sont formés en leur donnant l’occasion de se confronter à un vrai public.

En le créant, l’ACMA et son ancienne directrice artistique, Christine Gabrielle, se sont données pour mission de mettre en lumière les instruments à cordes pincées anciens en les extrayant du seul cercle des spécialistes et de les rendre accessibles à un public élargi. Au cours de ces années, le festival a acquis une certaine notoriété et, malgré ses dimensions modestes, il est, discrètement, à l’instar des instruments qu’il met en valeur, bien inscrit dans le paysage culturel genevois.

Cette discrétion contribue toutefois à son originalité et à sa singularité, que renforcent :

  • l’exigence d’authenticité historique (étude de la lutherie ancienne, fabrication de cordes en boyaux ou invention de matériaux qui se rapprochent de celui-ci, connaissance et lecture des partitions originales, recherche musicologique, etc.).
  • la grande variété des répertoires (médiéval, renaissance, baroque et classique) et des instruments à découvrir (guiternes, vihuelas, cistres, colachons, archiluths, théorbes, mandoles et mandolines, épinettes, clavecins et harpes).
  • le raffinement des sonorités et des musiques écrites pour ces instruments qui permet de les découvrir dans des lieux comme le Théâtre Les Salons de Genève, dont les dimensions, favorisant la proximité, contribuent à mettre en valeur ses qualités d’intimité.
  • la possibilité d’entretenir des contacts avec des musiciens d’autres cultures où des instruments apparentés aux nôtres (biwa au Japon, pipa en Chine, oud dans les pays arabes, saz en Turquie, kora en Afrique, sitar ou sarod en Inde), sont encore pratiqués sans interruption depuis des siècles.
  • une communauté locale et internationale de luthistes désireux de se faire connaître et de partager leur passion avec le public.

Pour devenir membre de l’association et soutenir ses activités, vous pouvez remplir le formulaire que vous trouverez sur la page « Rejoindre l’association ».

La cotisation annuelle vous permet de recevoir nos informations et de bénéficier de tarifs préférentiels.

 

LE COMITÉ de l’ACMA

Présidence : Monica Pustilnik
Administrateur : Pierre Scheid
Secrétaire : M. François Stride
Membres :
Carolina Acuna
Sarah Walder
Jean-Paul Wisard
Dana Howe